• Les Jeunes Populaires comparés aux "Jeunesses Hitlériennes", des propose insultants et inadmissibles.

    Mercredi 10 février 2010

     

    Les Jeunes Populaires dénoncent fermement les propos insultants et inadmissibles de Philippe Lavaud, Maire d’Angoulême et Vice-président du Conseil régional de Poitou-Charentes, dont ils viennent de prendre connaissance avec stupeur à la lecture d'une interwiew publiée dans la Charente Libre datée de ce jour, qui compare notre mouvement aux « Jeunesses Hitlériennes ».   

    Le Mouvement Populaire a condamné l'utilisation de photos privées de Monsieur Lavaud volées sur Facebook. Cela n'a pas empêché ce dernier de proférer des injures inqualifiables à l'encontre des Jeunes Populaires. 


    Les Jeunes Populaires déplorent que le Vice-président du Conseil régional de Poitou-Charentes, Philippe Lavaud, instrumentalise à des fins politiques ce vol dont il a été victime, en accusant sans aucune preuve les Jeunes Populaires d’avoir rendu publiques certaines photos de son compte Facebook. L’accusation est d’autant plus infondée que M. Xavier Bonnefond, Secrétaire Departemental de l'UMP, a volontairement et immédiatement quitté le groupe Facebook anti-Lavaud pour s’en démarquer du fait même de ces actes condamnables, les qualifiant  publiquement de  méthodes “scandaleuses”. 


    Les Jeunes Populaires dénoncent fermement le lynchage verbal auquel s’est livré Philippe Lavaud dans une interwiew publiée dans la Charente-Libre ce mercredi. Les jeunes de notre mouvement sont insultés, traités de « voyous en col blanc ». Mais encore plus grave il ose une assimilation terrible :  « si nous étions pendant la seconde guerre mondiale, elle ferait partie des Jeunesses Hitlériennes. » 

    Une telle comparaison est intolérable et inacceptable. Benjamin Lancar, Président des Jeunes Populaires et Elise Vouvet, Déléguée Nationale des Jeunes Populaires, placée en quatrième position sur la liste UMP en Charente, sont tout particulièrement outrés par un tel comportement. Ils appellent Madame Royal a faire cesser les dérapages verbaux de ses amis, aux premiers desquels Philippe Lavaud qui emboite le pas à son fidèle  ami  Georges Frêches dont les pratiques outrancières sont devenues une habitude. Mais où vont ils s’arrêter? 

    Les Jeunes Populaires réclament à Philippe Lavaud des excuses publiques pour ses propos intolérables et indignes venant d’un responsable politique et ce, d'autant qu'il savait que l'UMP par la voie de M. Bonnefond avait condamne l'action menée à son encontre. Professeur de Français et d’Histoire, Philippe Lavaud devrait maîtriser la portée de ces propos d'une gravité extrême.


     

    Bureau des Jeunes Populaires

     


  • Commentaires

    1
    ticou
    Dimanche 28 Février 2010 à 04:42
    pff
    c de la rigolade , des comiques ces jeunes de l'ump. rien avoir avec les jeunesses hitleriennesss. le mec qui a comparé sa et carrement a l'ouest.
    2
    Max312
    Lundi 8 Mars 2010 à 22:30
    Abusif !
    Des propos très abusifs effectivement de la part de Philippe Lavaud mais néanmoins ayant effectué moi même un dossier de 18 pages concernant la réforme des lycées de 2010 et m'y opposant fermement tel qu'elle est actuellement (chacun son avis hein), je m'étais permi au début d'étudier une affiche de propagande des jeunesses hitleriennes avec une photo utilisé par le gouvernement lors de la réforme des lycées 2010. Cette partie que j'ai supprimée reflettait quand même de liens avec des idées de la réforme que je souhaiterai développer brièvement ici même: entre les inégalités croissantes que cette réforme entrainera entre les régions rurales et urbaines et la dégradation des conditions de vie et de travail des enseignants en passant par une propagande gouvernementale fondé sur les abus de pouvoir à l'encontre des enseignants, on peut parler d'une certaine censure et d'une destruction éducative à cause d'une réforme faite à la va-vite qui aurait du être un peu plus travaillé. La destruction de l'éducation, c'est la destruction d'un pays pour moi et il aurait été souhaitable de proposer les programmes APRES discussion avec les enseignants et avec les inspecteurs académiques(qui pour la plupart ont été surpris de l'arrivée des programmes sur le site Eduscol). Mais cependant, comparé une association comme la votre aux jeunesses hitlériennes je ne suis pas d'accord, on peut être pour au niveau des programmes, personnellement j'aime beaucoup cette thématique dans les matières sur le développement durable. Mais il faut aussi regarder ce qui se passe derrière: on veut faire mieux avec moins en rajoutant des chapitres et en supprimant des heures de cours. Le pouvoir du chef d'établissement va être renforcé et il devra décider en fonction de ses moyens de la mise en place des heures de dédoublements dans les matières comme la physique-chimie ou encore le SVT. Je vous avouerai que j'ai étudié ces deux images à cause du LipDub de l'UMP, ca fait tellement hypocrite... Voila, ce message n'étant pas contre vous du tout (peut être mal dit du fait que je sois élève de seconde lol), bonne continuation et merci pour cet article très informatif.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :